Le Destructuralisme Libérateur : et si la créativité était la clé d’un monde meilleur ?

D’après Audrey Ouazan qui le décrit dans son manifeste intitulé « Le Destructuralisme Libérateur, enfin un nouveau mouvement littéraire et artistique pour tous ! », le monde serait une œuvre d’art à recréer chaque jour. Son projet se donne pour mission de la parfaire et de l’ancrer dans le temps. Une nouvelle ère serait née pour l’art et la littérature,

The post Le Destructuralisme Libérateur : et si la créativité était la clé d’un monde meilleur ? appeared first on La Petite Revue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.